Bonjour,

Bienvenue sur le blog destiné au développement de nouveaux concepts et de matériel de rééducation innovants pour les ergothérapeutes et les professionnels de la rééducation.

EREGO ne distribuera plus de matériel car les budgets des établissements ne sont pas arrivés (histoire sordide d’enveloppes). Le projet continue pourtant, car le concept est là. En créant un organisme de formation car les besoins et différents moyens existent, je fais mon maximum pour tenir mes objectifs. En effet, tous les contacts professionnels que j’ai rencontrés s’accordent à dire que le concept que je propose est simple et efficace. Les questions de l’environnement, du matériel et de la responsabilisation des patients  restent centrales  dans les formations que je développe.  J’envisage de me déplacer dans la France pour aider in situ les éventuelles problématiques à se démêler, et de développer des formations en ligne. Les démarches sont en cours.

De nouveaux cours sont programmés pour les étudiants de 1ère Année de Toulouse pour le mois de mai 2017.

Enfin, la campagne de soutien existe toujours pour SOUTENIR LA RECHERCHE ET LE DÉVELOPPEMENT DE MÉTHODES ET DE MATÉRIEL DE RÉÉDUCATION INNOVANT PRÉVENTIFS DES INFECTIONS ASSOCIÉES AUX SOINS SUR LA CAMPAGNE PARTICIPATIVE SANS CONTREPARTIE ET ANONYMISÉE*. MERCI DE VOTRE TÉMOIGNAGE DE SOUTIEN, 1€ SUFFIT.

https://www.leetchi.com/c/cagnotte-de-erego

* Je ne fais aucun commentaire, attendant la fin pour remercier tout simplement tout le monde. J’espère que nous allons tous nous mettre au travail pour améliorer la qualité des soins et faire reconnaître notre profession, « tout terrain » si je puis m’exprimer ainsi.

A bientôt!

Guylaine

INNOVATION

Concevoir du matériel pour les ergothérapeutes efficace et désinfectable ou à usage individuel jetable (soit du matériel à patient unique) voilà mon projet.

L’idée est de respecter les normes d’hygiène et de sécurité qui font encore défaut dans nos ateliers et nos cabinets, force est de le reconnaître. Mais comment travailler dans de bonnes conditions sans matériel adéquat? Dans certains services, les ergothérapeutes n’ont plus le droit de fabriquer leurs outils. Et puis, nombre d’entre nous manquent de temps et n’ont pas les moyens techniques à leur disposition pour réaliser du matériel respectueux des dites normes.

Dans mon cahier des charges, j’ai choisi d’intégrer des matériaux recyclés et de m’appuyer sur la filière du travail protégé en confiant les travaux de sous-traitance à des ESAT (le Colombier, à Biaudos dans les Landes et Les Eyquems, à Mérignac en Gironde).

Enfin, je tiens à soutenir une association caritative, les « Bouchons d’Amour » qui aident au financement de fauteuils roulants, d’aides techniques (entre autres) pour des personnes handicapées.